Qu’est-ce que le PnP (chemsex)

Certains hommes gays, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (gbMSM) utilisent des drogues spécifiquement pour faciliter ou améliorer les rencontres sexuelles. Ce phénomène est communément appelé party and play (PnP) ou chemsex. Les raisons pour lesquelles les hommes gays et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes participent au PnP sont diverses.

Même si le PnP a été largement associé aux hommes homosexuels et aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, il couvre toutes les préférences sexuelles. La pratique remonte aux années 70, mais elle a atteint son apogée depuis 2010 environ.

Quels sont les drogues utilisés pour le PnP ?

Les drogues les plus souvent associées au PnP au Canada sont la méthamphétamine en cristaux (crystal meth), le gamma-hydroxybutyrate (GHB) et la kétamine. Ces drogues sont utilisées parce qu’elles augmentent l’excitation et la performance sexuelles, tout en favorisant la désinhibition.

Autres drogues

Les hommes qui pratiquent le PnP peuvent également consommer d’autres substances, comme les poppers, la cocaïne, la MDMA (ecstasy), le cannabis et l’alcool avant, pendant ou après une séance de PnP. Les médicaments contre les troubles de l’érection (comme le Viagra) sont utilisés par certains hommes pour contrer les effets du crystal meth ou de la kétamine, qui peuvent rendre difficile l’obtention ou le maintien d’une érection. Le mélange de différentes drogues peut être dangereux car il peut entraîner des interactions médicamenteuses ou une surdose potentielle. Par exemple, le mélange de poppers et de Viagra peut provoquer une baisse de la pression sanguine, ce qui peut entraîner un évanouissement, une attaque ou une crise cardiaque.

Les gbHARSAH qui pratiquent la PnP ont-elles des taux plus élevés de VIH, d’hépatite C et d’ITS ?

En raison de leur participation à des comportements sexuels et de consommation de drogues susceptibles d’augmenter leur risque de contracter le VIH, l’hépatite C et les ITS, les gbHARSAH qui pratiquent la PNP peuvent présenter des taux plus élevés de ces trois infections.

Un examen systématique de l’utilisation de drogues à des fins sexuelles chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes a révélé une prévalence accrue de la gonorrhée et de la chlamydia, en particulier chez les hommes qui consommaient du crystal meth. Les hommes qui consommaient du crystal meth ou s’injectaient des drogues étaient plus susceptibles de contracter l’hépatite C que les hommes qui ne consommaient pas de crystal meth ou ne s’injectaient pas de drogues.

Diverses études menées en Europe et en Amérique du Nord ont révélé que les gbHARSAH qui participent au PnP sont plus susceptibles de contracter des ITS bactériennes (chlamydia, gonorrhée et syphilis) que les gbHARSAH qui ne participent pas au PnP.

C’est risqué et ça peut nuire à ta santé, alors à quoi bon ?

Toute personne qui aime consommer des drogues et qui aime aussi le sexe (que ce soit avec des partenaires homosexuels ou hétérosexuels) vous dira probablement que combiner les deux est une expérience formidable. L’ajout de drogues conduit souvent à des rapports sexuels prolongés et peut encourager les rapports en groupe. Le PnP permet de rompre avec le sexe conventionnel et est souvent anonyme. Sous l’influence de certaines drogues, les éjaculations sont plus puissantes et les sensations sont fortement accrues.

Je suis un homme (cis ou trans) qui fait la fête et s’amuse (ou consomme des drogues et de l’alcool pendant les rapports sexuels). Je ne suis plus capable d’avoir du plaisir sans consommer, que dois-je faire ?

La consommation de drogues n’est pas nécessairement un problème. Ce qui peut être un problème, c’est la fonction qu’elle remplit et les circonstances dans lesquelles elle est utilisée. Si, quel que soit le plaisir que vous tirez de la consommation de drogues et quel que soit le contexte, vous avez le sentiment que la consommation a pris trop de place dans votre vie, n’hésitez pas à nous KONTAKter. Nos travailleurs pairs et nos conseillers pourront vous aider !